Pour voir la carte historique du Tibet

Il y a trois millions d’années, ce qui est aujourd’hui le Tibet était recouvert par la mer de Thetys, vaste océan qui s’étendait sur la plus grande partie de l’Inde et de l’Asie. Ce que nous appelons Méditerranée est le dernier vestige de cette immense surface d’eau. Il y a quarante millions d’années, la masse terrestre de l’Inde commença très lentement à comprimer fortement la région vers le nord. De ce mouvement naquit la chaîne élancée de l’Himalaya et, derrière elle, le vaste plateau tibétain. Le Tibet s’étend sur une superficie de 1 221 600 km2. L’altitude moyenne du Tibet appelé également toit du monde est d’environ 4500 mètres, ; le Tibet s’étend sur un territoire aussi vaste que l’Europe de l’ouest. La moitié nord du Tibet est un désert pratiquement inhabité, appelé le Chang Tang, il couvre presque la moitié du pays. L’Himalaya, la plus haute chaîne de montagnes du monde avec l’imposant Chomo Lhangma (Mont Everest) qui s’élève à 8848 mètres frontière naturelle du Tibet. On y trouve les plus hautes neiges éternelles du monde et plus de 17000 glaciers. Quelques uns des plus grands fleuves d’Asie prennent leur source sur le plateau tibétain. A l’extrême Ouest, près du mont sacré Kang Rinpoche (Kailash), L’Indus et la Sutlej commencent leur longue course en direction de l’Ouest et se rejoignent dans les plaines du Pakistan. Non loin de là débute le Tsangpo qui, traversant le sud du Tibet, se dirige vers l’est et termine sa course, sous le nom de Brahmapoutre, dans le golfe du Bengale. A l’extrémité ouest du pays, la Salouen et le Mékong commencent leur long voyage en Asie du sud-est tandis que le Yangtse se dirige plein est jusqu’à Shanghaï, et que le fleuve Jaune se jette dans la mer de Chine.

pour lire la page suivante.

Page d'accueil